Derniers sujets
» Etude motivation et satisfaction au travail des thanato
Mar 14 Mar 2017 - 16:06 par mysterycam

» Offre d'emploi
Mer 1 Mar 2017 - 17:44 par david47

» vous cherchez une place?
Mar 8 Nov 2016 - 13:40 par paro

» Offre d'emploi secteur MOSELLE
Ven 16 Sep 2016 - 12:07 par Florence

» RECHERCHE COLLABORATEUR/TRICE DIPLOME(E)
Jeu 23 Juin 2016 - 9:59 par ademaitre

» recherche d'un emploi n'importe ou
Jeu 23 Juin 2016 - 9:52 par ademaitre

» VENTE materiel complet Thanatopraxie
Dim 19 Juin 2016 - 5:16 par Docteur killer

» Poste
Jeu 21 Jan 2016 - 14:45 par isis

» question sur le niveau du diplome national
Mer 2 Déc 2015 - 16:14 par Eliot NESS

» Poste sur Aude
Dim 30 Aoû 2015 - 18:13 par toutgreen

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Lun 18 Jan 2010 - 13:55

De la mort apparente et des inhumations prématurées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la mort apparente et des inhumations prématurées

Message par Invité le Ven 16 Juin 2006 - 16:12

Un peu de lecture, gratuite !

Auteur : Le Bon, Gustave (1841-1931)
Titre : De la mort apparente et des inhumations prématurées [Document électronique] / par Gustave Le Bon ; précédée d'une introd. par P.-A. Piorry,...

Reproduction : Num. BNF de l'éd. de, Paris : A. Delahaye, 1866. 18 cm)

Le document est structuré au format PDF.
Il contient 220 pages.
Sa taille est de 5,14 Ko.

Il peut être téléchargé sur Gallica :

http://gallica.bnf.fr/


Il est aussi maintenant disponible à l'adresse suivante :

http://www.fastpages.com/charon/index.htm

(fichier PDF "zippé" de 4,56 Ko)

Attention, la reproduction n’est pas libre.


TABLE DES CHAPITRES.
CHAPITRE I.
DES OBSERVATIONS D'INHUMATIONS PRÉMATURÉES RAPPORTÉES PAR LES AUTEURS.
Opinions des auteurs sur les faits d'inhumations prématurées. - Louis et Bouchut. - Winslow et Bruhier. - Appréciation du livre de Bruhier par les corps savants de l'époque. - Les observations d'inhumations prématurées peuvent être divisées en deux classes. - Observations de mort apparente dont la réalité ne peut être mise en doute. - Observations douteuses.
CHAPITRE II.
OBSERVATIONS DE MORT APPARENTE ET D'INDIVIDUS ENTERRÉS VIVANTS.
Ire SÉRIE: FAITS DONT L'AUTHENTICITÉ NE PARAIT PAS PARFAITEMENT DÉMONTRÉE. - Personnages revenus de leurs funérailles. - Histoires racontées par Pline. - Individus revenus à la vie pendant leur autopsie. - Confession du chirurgien Peu. - Observations d'inhumations prématurées rapportées par Bacon. - Le docteur Scot. - Jeune fille devenue enceinte pendant qu'elle était dans l'état de mort apparente. - Autre histoire extraordinaire. - Aventure d'un Anglais revenu à la vie au moment où on allait faire son autopsie. - Histoires diverses d'individus enterrés vivants et retirés trop tard de leur cercueil. - Individu revenant à la vie dans la salle des morts d'un hôpital. - Jeune femme restée en léthargie pendant quarante heures et considérée comme morte. - Histoire d'un gentilhomme trois fois mort, trois fois enterré, trois fois ressuscité. - Confiance à accorder aux faits d'inhumations prématurées rapportés par les journaux. - Un canard belge
CHAPITRE III.
OBSERVATIONS DE MORT APPARENTE ET D'INDIVIDUS ENTERRÉS VIVANTS.
IIe SÉRIE: FAITS DONT L'AUTHENTICITÉEST DÉMONTRÉE. - Mort apparente considérée comme réelle, par plusieurs médecins, après un examen approfondi. - Enfant mort-né en apparence enterré par sa mère et rappelé à la vie - Individu enterré vivant, pendant une épidémie de choléra, et revenu à la vie au moment où on jetait de la terre sur son cercueil. - Femme revenue à la vie pendant les préparatifs de son ensevelissement. - Exemples d'inhumations prématurées, rapportés au Sénat par Mgr Donnet et M. Tourangin. - Fréquence des inhumations prématurées en France.
CHAPITRE IV.
OPINION DES AUTEURS SUR LES SIGNES DE LA MORT.
Dissertation de Winslow sur l'incertitude des signes de la mort. - Livre de Bruhier. - Réponse de Louis. - L'Académie des sciences met au concours la question de la mort apparente. - Travaux de M. Bouchut. - Le gouvernement envoie le Dr Josat en Allemagne pour étudier cette question. - Conclusion de ses recherches. - Aucune des mesures proposées pour remédier au danger des inhumations prématurées n'a été appliquée.
CHAPITRE V.
DES SIGNES IMMÉDIATS DE LA MORT.
Face cadavérique. - Suspension de la respiration. - Perte de la transparence des doigts. - Absence de phlyctènes et d'auréole inflammatoire à la suite des brûlures de la peau. - Dilatation de la pupile. - Curieuses expériences sur la durée de la vie après la décapitation. - Relâchement simultané de tous les sphincters. - Affaissement des yeux avec formation d'une toile glaireuse sur la cornée. - Absence prolongée des battements du coeur à l'auscultation
CHAPITRE VI.
DES SIGNES ÉLOIGNÉS DE LA MORT.
Rigidité cadavérique. - Refroidissement du corps. - Absence de contractilité musculaire sous l'influence de l'électricité. - Disparition, à la surface du corps, du bourdonnement perçu par le dynamoscope. - Décomposition cadavérique. - Dans l'état actuel de la science, la décomposition cadavérique est le seul signe certain de la mort. - Moyen de la constater.
CHAPITRE VII.
CIRCONSTANCES A LA SUITE DESQUELLES PEUT SE MANIFESTER L'ÉTAT DE MORT APPARENTE.
Syncope, apoplexie, asphyxie. - L'état de mort apparente est extrêmement fréquent chez les individus récemment asphyxiés. - Au moyen de soins suffisamment prolongés, on peut ramener à la vie un grand nombre d'asphyxiés abandonnés ordinairement comme morts. - Faits à l'appui. - Mort apparente à la suite du choléra, de la syncope et de l'hémorrhagie. - Temps pendant lequel peut se prolonger l'état de mort apparente. - Parmi les individus enterrés pendant l'état de mort apparente, un petit nombre seulement revient à la vie
CHAPITRE VIII.
DE L'ÉTAT DE L'INTELLIGENCE PENDANT LA MORT APPARENTE.
Conservation de la connaissance pendant l'état de mort apparente. - Impossibilité d'exécuter des mouvements. - Observation de Mgr Donnet. - Moyen de produire artificiellement ce phénomène. - Le curare et la conicine. - Nouvelles expériences sur certaines propriétés du protoxide d'azote et du chloroforme
CHAPITRE IX.
CONSIDÉRATIONS PHYSIOLOGIQUES SUR LE MÉCANISME DE LA VIE ET DE LA MORT.
Définition de la vie. - Conditions nécessaires à sa production et à son maintien. - Distinction entre l'âme et la force organisante. - Divisibilité de cette dernière. - De la vie à l'état latent et de l'aptitude à vivre. - Les animaux hibernants et le sommeil léthargique. - Influence du milieu sur la vie des organes. - Fausseté de l'idée qu'on se fait généralement de la mort. - La vie ne quitte pas brusquement le corps. - Difficulté d'anéantir d'un seul coup les phénomènes de la vie chez un être vivant. - Expériences à ce sujet
CHAPITRE X.
POSSIBILITÉ DE RAMENER A LA VIE UN GRAND NOMBRE D'INDIVIDUS EN ÉTAT DE MORT APPARENTE.
Application des principes énoncés dans le précédent chapitre - Causes de la mort par asphyxie. - Possibilité de faire revivre les asphyxiés par des injections de sang défibriné et oxigéné. - Expériences à ce sujet. - L'asphyxie termine la plupart des maladies et l'agonie n'est qu'une lente asphyxie. - De l'étude du globule sanguin au point de vue du mécanisme de la mort. - La connaissance de ce mécanisme a une importance pratique immense. - Moyen de rendre la vie et l'intelligence à un animal dont la tête est séparée du tronc depuis plusieurs minutes. - Magnifiques expériences de Brown-Séquart. - Réflexions de M. le professeur Vulpian concernant les suppliciés.
CHAPITRE XI.
DES USAGES FUNÈBRES CHEZ LES ANCIENS ET CHEZ LES MODERNES.
L'inhumation a été le plus répandu de tous les usages funèbres. - Dans l'antiquité, les grands personnages seuls étaient brûlés. - Les cimetières à Rome. - Usages de quelques peuples. - Les Messagètes mangeaient les morts. - Les Hircaniens les donnaient à des chiens. - De l'embaumement chez les Égyptiens. - Usages funèbres des peuples modernes. - L'inhumation est pratiquée partout. - Le délai entre le moment du décès et celui de l'inhumation seul varie. - Des inhumations au point de vue de l'hygiène. - Ce que devient un cadavre mis en terre. - Destruction des corps dans les cimetières. - Saturation des cimetières. - Encombrement des cimetières de Paris pendant la Terreur. - De la combustion des corps. - Difficulté de cette opération. - Moyens d'empêcher l'action délétère des miasmes qui se dégagent des cadavres.
CHAPITRE XII.
DES MOYENS PROPOSÉS POUR PRÉVENIR LES INHUMATIONS PRÉMATURÉES.
L'Académie des sciences met au concours la question des inhumations prématurées. - Théories de M. Bouchut. - De la création, dans tous les cantons, de médecins vérificateurs des décès. - Inutilité de cette mesure. - Recherches entreprises par M. Josat sous les auspices du gouvernement. - Description des chambres mortuaires d'Allemagne. - Difficulté d'établir des chambres mortuaires partout.
CHAPITRE XIII.
DISCUSSIONS DU SÉNAT SUR LES MOYENS PROPOSÉS POUR PRÉVENIR LES INHUMATIONS PRÉMATURÉES.
Discussion des pétitions adressées au Sénat sur la législation relative aux décès. - Séance du 28 février 1866. - Rapport de M. de la Guéronnière. - M. de Barral appuie le renvoi au ministre d'une pétition signalant le danger des inhumations prématurées. - Faits d'inhumations prématurées cités par Mgr Donnet. - Observations de MM. Tourangin et Hubert-Delisle. - Les garanties de la loi actuelle leur paraissent insuffisantes. - Le Sénat adopte le renvoi de la pétition au ministre. - Séance du 5 mai 1866. - Nouvelle discussion à propos de quelques pétitions concernant le danger des inhumations prématurées. - Résumé de ces discussions
CHAPITRE XIV.
DES MESURES A ADOPTER POUR PRÉVENIR LES INHUMATIONS PRÉMATURÉES.
Nécessité de modifier la législation relative aux décès. - Opinion de l'Académie des sciences sur cette question. - Enquête ordonnée par le gouvernement. - Doctrines professées au Sénat. - Accueil fait aux pétitions signalant le danger des inhumations prématurées. - Comment il faut envisager la question. - Mesures à adopter: 1° pour les grandes villes; - 2° pour les petites localités et les campagnes. - Réponse aux objections.
INDEX.
Principaux ouvrages publiés sur la mort apparente et sur les inhumations prématurées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum